Athlétisme décembre et janvier 2019

En salle et en boue

Si l’on devait résumer l’hiver des athlètes dans la majorité des cas, deux mots reviendraient la boue pour le cross-country et la salle pour les épreuves de lancers, de sprints, de sauts et de demi-fond court.

C’est un peu la vie de la section athlétisme depuis décembre. En effet, quoi de mieux que de commencer la saison hivernale par un cross réunissant toutes les catégories d’âges de la section. C’est à Massy, le 2 décembre qu’a lieu le lancement des hostilités, après une dernière semaine de novembre très humide, rendant le terrain de jeu plus compliqué qu’i pourrait y paraître.

Une belle journée marquée par plusieurs podium dans des catégories jeunes (poussins, cadets) et adulte en seniors et espoirs, sans oublier les nombreuses places d’honneur obtenues par bon nombre d’athlètes.

Le maillot du club était bien visible sur toutes les courses avec quatre-vingt trois participants.

La semaine suivante se déroulait encore des cross, permettant de se préparer aux championnats de janvier, c’est donc à Clamart et à Pontault-Combault que l’on retrouve des athlètes maisons, A Clamart, sur le cross court Mathieu Raymondi se classe 10ème de la course et 2nd junior, avec un départ à la bagarre comme le montre la photo.

 

A Pontault-Combault, Vincent et Julien Dos Santos font respectivement 4ème et 6ème du cross du coq, à noter la première place espoir de Julien.

Prenons maintenant la direction de la piste indoor, avec les très bons résultats obtenus par tous nos licenciés.

Tout d’abord avec le championnat benjamins-minimes qui se déroulait les 8/9 décembre. Des résultats encourageants et d’autres qui confirment les attentes des entraineurs, on peut aussi remarquer un plus grand nombre de participants aux compétitions par rapport à l’an dernier, et c’est une chose de positif.

                

Le même week-end, se disputait à l’INSEP le championnat départemental d’épreuves combinées. Dans la plus grande tradition du métro, les résultats sont bons avec chez les garçons les deux premières places pour nos athlètes et chez les filles en cadettes la 2ème et 3ème places, une belle preuve de polyvalence de nos athlètes.

Pour conclure ce mois de décembre, car certains irréductibles restent sur la route, nous pouvons noter que les métros se trouvaient un peu partout en France et en Europe, avec le 2 décembre Olivier Allard sur le marathon et Fabrice Gueremy sur le 10 km de Valence (Espagne), avec des résultats satisfaisant, même si Fabrice court toujours après le moins de 40’ sur 10 kms.

Le même week-end aux foulées de Chatenay-Malabry, on peut noter le podium de René Bertholom en V4.

 

Enfin pour finir l’année, le métro était représenté à la corrida d’Issy-les-Moulineaux avec l’un de ses séniors fort de la période (Thibault Weigel) qui améliore son record d’une vingtaine de secondes (33’30). Et pour bien terminer l’année certains entre Noël et le jour de l’an ont décidé de se rendre à la corrida de Houilles. Une bien belle course au record, avec une densité folle, qui a vu le record de France tomber le 30 décembre.

Nouvelle année, 2019 vient d’arriver mais toujours le même tandem hivernal, boue pour certains, salle pour d’autres.

Cependant, les championnats départementaux de cross était sur cette fois-ci sur un sol parfaitement sec, ce qui n’était pas pour déplaire à certain(e)s d’entre nous. C’est le 13 janvier, au bois de Boulogne que toutes les catégories de l’école d’athlé aux vétérans se retrouvaient pour le lancement de la grande fête des cross départementaux.

Tout d’abord il faut remercier les nombreux bénévoles issus de la section athlétisme qui sont venus aider durant la journée, c’est aussi cela l’esprit club.

       

AU niveau sportif, pour ses débuts dans la catégorie Tura Kumbi remporte la course vétérans, il sera à surveiller lors des régionaux et inter-régionaux pour le triplé, il a bien était imité par la poussine Naya qui remporte sa course de forte belle manière. On a le droit à quelques autres podiums sur le cross court féminin.

En ce qui concerne les classements par équipe, les éveils se classent second chez les filles et chez les garçons. Par équipe s’ajoute les secondes places des benjamines filles et du cross court masculins et les troisièmes places des vétérans et du cross long homme.

A la fin de la journée, 56 athlètes de minimes à vétérans sont qualifiés. Au début de la journée avec les catégories éveils, poussins et benjamins (qui n’ont pas de régionaux) le club comptait une petite centaine d’athlètes présents.

Prochain rendez-vous, le 3 février, à Neuilly-sur-Marne sur les terres de notre ami Joël Ducrot.

Lors du même week-end, un peu plus à l’est de la région à Fontainebleau, ce sont nos sprinteurs et sauteurs qui avaient pris date avec le meeting du comité du Val-de-Marne. Une belle occasion de préparer les régionaux de piste indoor qui avaient lieu le week-end du 20 janvier et 26 janvier, mais aussi une belle réussite en terme de performances, avec quelques records à la clé.

C’est donc le week-end du 20 janvier que se déroulait les régionaux espoirs – séniors et les régionaux d’épreuves combinées à Eaubonne.

Le métro présentait sept athlètes venant de la croix de Berny et du pôle Nord de Saint-Denis, avec plusieurs qualifiés pour les LIFA pour les épreuves des régionaux espoirs et séniors avec le podium de Darcellus Chavane au lancer du poids avec un jet à 14m22.

Au même moment lors des épreuves combinées 4 athlètes concouraient, les résultats furent divers selon les catégories, les deux garçons en espoirs n’ont pas terminé les épreuves, les filles pour une première année en cadette finissent respectivement 13ème et 18ème de la compétition.

 

       

 

Le même week-end, se tenait à Pantin, les régionaux minimes, plusieurs représentants avec deux podiums à la fin pour, Antoine Penet (3eme) et Hélène Augé (2nde).

                       

La suite des régionaux pour les catégories cadets et juniors se déroulait le week-end du 26 janvier, avec la chance de pouvoir fouler la piste de Bercy pour ceux présents le dimanche.

On a pu voir chaque jour 4 athlètes du métro, avec de belles performances sur le 60m, et sur le 4x200m le samedi à Eaubonne.

 

La suite des aventures des métros entre la boue et les salles indoos continuent en février, avec nous l’espérons tous quelques qualifiés pour les différents championnats de France.

Pin It on Pinterest

Share This